Le trio à cordes d'Offenbourg

Frank Schilli, violon
Rolf Schilli, alto
Martin Merker, violoncelle

Le trio à cordes d'Offenbourg a été fondé en 1981 à Offenbourg/Allemagne, la ville natale des trois musiciens. Depuis 1987, l'ensemble donne des concerts dans la formation actuelle avec les frères Frank (violon) et Rolf Schilli (alto) ainsi que Martin Merker (violoncelle). Après les premiers enseignements des membres du légendaire «Quatuor Bartholdy », les trois musiciens ont poursuivi leurs études chez Walter Levin à Bâle (« Quatuor LaSalle ») et chez Hubert Buchberger à Francfort (« Quatuor Buchberger  »). Le Trio a fréquenté les classes de maître du «Trio à cordes allemand » et du «Trio à cordes français ». Le trio à cordes d'Offenburg est lauréat de plusieurs concours internationaux de musique de chambre en Allemagne, en France, en Italie et aux Pays-Bas. Les trois musiciens ont parcouru de nombreux pays d'Europe pour des tournées de concerts, et sont allés au Brésil, en Inde, au Vietnam, en Thaïlande et au Cambodge, où le Trio a donné plusieurs classes de maître de musique de chambre. Plusieurs fois, l'ensemble a été invité à des productions de radiodiffusion et télévisées, par SWR, Schweizer Radio DRS 2, RAI Roma, Radio Catalunya, et les télévisions irlandaise, brésilienne, russe et vietnamienne. Depuis 1995, les membres du trio à cordes d'Offenburg sont directeurs artistiques des «Offenburger Kreuzgangkonzerte », et depuis quelques années, le Trio dirige les semaines de musique de chambre pour ensembles amateurs en Allemagne et en Suisse. Il a enregistré plusieurs CD chez ambitus, ANTES, et CENTAUR.

 

« Ils disposent de toutes les qualités nécessaires à un jeu en trio de qualité. Leur plaisir de faire de la musique, leur perfection technique, leur articulation claire, leur subtile interprétation des œuvres, leur pureté d'intonation et leur timbre très élaboré ne laissent rien à désirer. A cela s'ajoute un sens du jeu d'ensemble aussi organique qu'homogène. » - Leipziger Volkszeitung

« Les portes des salles de concert restent grandes ouvertes pour un ensemble d'une formation aussi rare et d'une telle brillance. » - Frankfurter Allgemeine Zeitung

« La perfection se reflète dans la représentation de l'ampleur dynamique des œuvres. Jamais les cordes ne doivent subir la dureté d'un fortissimo forcé pour parvenir à un sommet. Les multiples nuances de la dynamique se complètent réciproquement avec douceur, presque tendrement. » - Stuttgarter Zeitung

« Trio à cordes d'Offenbourg, cela signifie un timbre ciselé avec amour, une technique excellente, une interprétation intelligente et une totale implication de tous les participants dans la pensée musicale. » - « El Scherzo » (Madrid)